L’étoilement – Georges Didi-Huberman

Un très beau texte pour approfondir la démarche de Simon Hantaï , en parallèle à la visite de la rétrospective à Beaubourg

Aujourd’hui ? Il faut s’approcher encore. Il faut tenter de comprendre en quoi un étiolement peut ouvrir tout un ciel, en quoi une réserve peut être exubérante et généreuse.
En quoi tout ce qui n’est pas actuellement peint sur les toiles de Hantaï peut continuer d’offrir quelque chose comme une ressource fondamentale. Une ressource, c’està- dire un retour et une protension tout à la fois. Un tourbillon dans le fleuve, une exigence en mouvement. S’approcher de cette oeuvre, aujourd’hui ? Il y va de l’urgence que porte en elle toute puissance d’inactualité.

Georges Didi-Huberman , L’étoilement – conversation avec Hantaï, éditions de Minuit

http://www.leseditionsdeminuit.fr/f/index.

info sur l’exposition à Beaubourg: http://www.artetpedagogie.com simon-hantai-beaubourg/